Vidéo

Apm Le Live – L’écologie n’est pas une option avec Hélène Le Teno et Maxime de Rostolan

24 juin 2020

L’écologie n’est pas une option. Oui mais comment faire ? Que croire ? Par où commencer ? Jusqu'où s'impliquer ? Hélène le Teno et Maxime de Rostolan croisent leurs regards pour casser les idées reçues, dresser un constat clair et proposer des pistes concrètes à mettre en place dans votre entreprise. La thématique de ce Live vous a intéressé ? Retrouvez-toutes nos informations en open source pendant la crise Covid-19 sur https://faireface.apm.fr/ Pour nous rejoindre - https://www.apm.fr/devenir-membre/ Hélène le Teno Ingénieur des Ponts, Hélène a exploré des environnements professionnels variés: data marketing à Shanghai, raffinage chez Shell, conseil secteur banque/finance. Elle a analysé avec passion ce qui fonctionne (ou pas), et la complexité des organisations humaines, des systèmes socio-techniques et naturels... Dans le cabinet Carbone 4 (transition énergétique post-pétrole), elle a dirigé des missions de prospective stratégique pour de nombreux grands comptes. Hélène s'est également formée à la permaculture (méthode de design de systèmes productifs inspirée des écosystèmes naturels). Maxime de Rostolan Il a une formation d'ingénieur de l'environnement. A l'issue de ses études, il part deux ans autour du monde pour étudier les problématiques locales de l'eau. A son retour en 2007, il prend la direction de Deyrolle pour l'Avenir, et conçoit des supports pédagogiques sur les enjeux du développement durable. En 2013, près avoir passé un BP-REA en maraîchage biologique, il fonde avec Louis Albert de Broglie la micro-ferme de la Bourdaisière qui expérimente des techniques de permaculture. Petit à petit, il développe le projet Fermes d'avenir, qui oeuvre dans le sens de la transition agricole, en proposant des formations et développant un écosystème de fermes remarquables notamment grâce aux Concours Fermes d'Avenir. Proche de Nicolas Hulot, il reçoit le candidat Emmanuel Macron dans sa ferme pour lui remettre un plaidoyer et des propositions politiques pour l'agriculture française. En mars 2019, il est à l'origine du mouvement de jeunes La Bascule.