photo d'identité d'un jeune dirigeant #Apm

Gen Y – Maxime Valette « Je trouve à l’Apm tout ce que je ne trouve pas ailleurs »

Je trouve à l’Apm tout ce que je ne trouve pas ailleurs, résume Maxime Valette. L’Apm me permet de réfléchir à des problématiques que je n’ai pas encore rencontrées. Au lieu de rester le nez dans le guidon, je me forme, je m’ouvre, j’apprends des avis extérieurs et cela me donne une fabuleuse occasion d’anticiper les sujets à venir. Je repense ma façon de gérer l’entreprise. J’apprends à faire autrement. 

Autrement, est probablement le mot qui correspond parfaitement à Maxime. A la sortie de son bac, Maxime réussit le tour de force de convaincre ses deux parents professeurs qu’il n’a pas besoin de faire d’études. Il passe quand même six mois sur les bancs de l’université de Reims à suivre une cycle court d’entrepreneuriat. Puis se lance.

Ce passage immédiat à la création d’entreprise s’explique par sa passion pour l’informatique. Passion pour le code qui l’amène dès l’âge de 10 ans à concevoir des sites internet. Chaque développement lui permet de créer sans la barrière de l’âge.

Personne ne connaît ton âge puisque tout se fait à distance, cette barrière-là n’existe pas ; l’informatique m’a permis de créer ma première boîte à 15 ans spécialisée dans la vente des noms de domaine. Parallèlement, je travaillais dans les jeux vidéo de compétition.

Maxime vend sa première entreprise. En crée une deuxième. Puis, s’associe avec Guillaume qui a travaillé avec lui dans les jeux vidéo. Guillaume quitte son sud natal (Toulon) pour rejoindre son ancien collègue de travail dans cette aventure. Ensemble, ils créent Beta&Cie qui est une société éditrice de ses propres sites web et vit de leur monétisation.

L’ambiance est parfois potache, on s’envoie des vannes. « Des trucs pourris avec lesquels on voulait faire rire tout le monde ». Maxime ouvre un blog VDM, « Vie de Merde » en toutes lettres. Ses amis, des personnes plus ou moins proches souhaitent contribuer. Le blog qui commence à cartonner s’ouvre ainsi aux autres. Et là, tout devient viral. 3 000 000 de visites par mois.

Il reste humble. « La règle dans l’entreprise est avant tout de concevoir quelque chose qui sera fondamentalement utile aux autres. » Pour ce faire, Maxime et son équipe puisent beaucoup leurs idées dans ce qui pourrait aussi leur servir. Tout en conservant une approche originale. L’humain demeure central.

 A l’Apm, selon Maxime, l’apprentissage est intergénérationnel. Cela va dans les deux sens. A l’heure où les entreprises traditionnelles se méfient des modèles Uber, les échanges avec les plus jeunes rassurent et font évoluer les mentalités. De mon côté, j’apprends beaucoup de l’expérience des autres membres de l’Apm et experts.

Focus entreprise

Dékalée est une régie publicitaire sur internet, crée en 2011 pour internaliser la monétisation des sites du réseau VDM. Spécialisée dans le Web mobile, elle lance cette année AdBack, logiciel en ligne d’analyse des bloqueurs de publicité.

Netcats a été créée en 2016 pour continuer le développement de quatre activités en pleine croissance : l’économie collaborative avec 5euros.com / la rencontre redéfinie avec Diwi / les séries télés avec BetaSeries.com / les podcasts avec FeedPress.com.

Beta&Cie est une société éditrice de ses propres sites web et vit de leur monétisation. En 2008, elle crée le site VDM (Viedemerde.fr), succès national et franchit l’Atlantique en 2009 avec FML (FmyLife.com). VDM est aussi un succès en librairie avec plus d’un million de livres vendus (recueils, BD, agendas scolaires…).

Chiffres clefs : chiffre d’affaires ( toutes activités 2015) 2M€ / 30 personnes.

Partager cet article