Dans l’intimité de Jean Sulpice, chef de l’Auberge du Père Bise

A travers ce témoignage, Jean Sulpice, chef de l’Auberge du Père Bise, partage une « parole vraie » comme nous aimons le faire à l’Apm pour inspirer les entrepreneurs !

A 40 ans, Jean Sulpice a enfin trouvé à l’Auberge du Père Bise un cadre en parfaite harmonie avec son identité culinaire. Dans ce lieu qu’inonde, dès l’aube, une lumière paisible, la nature est omniprésente. Au premier plan, le lac, translucide et aux couleurs si changeantes, qui lui rappelle son enfance passée à Aix les Bains. Avec Florent Capretti, le pêcheur attitré de l’auberge, Jean en explore les moindres recoins, et cherche à mieux comprendre cet écosystème qu’il faut apprivoiser.

Car la nature ne prend un sens, pour l’homme, qu’à travers la relation qu’il noue avec elle. 

L’art du cuisinier c’est l’art du respect, souligne Jean Sulpice.

Du lac, le regard se redresse vers les sommets qui le dominent, dans une gradation imposante : alpages verdoyants, forêts sombres de sapins, verticalité grise des parois rocheuses. Ces deux dimensions naturelles, liquide et minérale, inspirent, au rythme des saisons, la cuisine de Jean Sulpice.