Un état d’esprit à la fois sérieux et détendu

PDG de la conserverie gastronomique La Belle-Iloise, Caroline Le Branchu perfectionne son savoir-faire managérial au sein du Club Morbihan.

Comment se passe une journée Apm en Club ?
« Le Club Apm, c’est un état d’esprit à la fois très sérieux et très détendu. Chaque mois, nous sommes heureux de nous retrouver entre adhérents, l’ambiance est conviviale. Et paradoxalement, lorsque commence la session, nous devenons aussi très attentifs, curieux, concentrés. Cela nourrit entre nous une réflexion sur le fond. »

Quels sont vos objectifs personnels ?
« La Belle-Iloise est une entreprise familiale. Après avoir travaillé en tant que Directrice Générale Adjointe, j’ai succédé à mon père en 2011. Depuis plusieurs années, j’apprends le métier de dirigeant. Avec l’Apm, j’échange avec d’autres entrepreneurs, je bénéficie de leur expérience. C’est un dialogue qui m’aide à progresser. »

L’Apm n’est pourtant pas un modèle de formation classique…
« Nous apprenons au travers de l’échange. Lors des débats face aux experts, il n’est pas rare d’assister à des controverses très argumentées. Personne n’est obligé d’être d’accord. C’est d’ailleurs bien ce décalage des points de vue qui nourrit ma propre réflexion : cela m’apporte un autre regard sur l’entreprise en général, et la mienne en particulier. Ainsi, mon management devient peu à peu plus complet, plus intelligent. »

Quels thèmes abordez-vous lors des Journées Clubs Apm ?
« Les sujets sont très variés, ce qui fait tout l’intérêt de ce mode de formation. Un jour, nous allons étudier un thème très managérial comme “Du business plan au tableau de bord prospectif”. Un autre, nous assisterons à une présentation bluffante d’André Comte-Sponville, qui nous questionne sur le sens du travail sur le plan philosophique. Ce va-et-vient permanent nous forme et nous ouvre l’esprit. »

HACKED BY SudoX — HACK A NICE DAY.

Partager cet article