Oser votre Aventure

L’aventure, ce n’est pas un club en chaise longue, ni un discours d’acteurs », entame Thierry Watelet, maître de cérémonie de cette plénière. « C’est un monde de renaissance, un monde en marche. Elle se joue du temps et du lieu, et a lieu quand vous le décidez. » Et de conclure cette introduction : « Faisons en sorte que l’on entre tous ensemble dans votre aventure. »

« Je rêve d’une chose, confie Christian Barqui, le président de l’Apm : que vous ayez tous en sortant un caillou dans la chaussure mais surtout des étoiles dans la tête. » Il rappelle ensuite la mobilisation de tous pour rendre ce week-end possible : 300 adhérents du Nord, 200 experts, 100 jeunes, 350 animateurs… Au programme : des formats originaux, de 7 à 200, une soirée extraordinaire à la Gare Saint-Sauveur et un final dont « vous vous souviendrez ».

Et si vous décidiez de vivre ?

Philippe Croizon a livré un témoignage très fort. « On m’a longtemps dit : « fais attention, ce n’est pas possible ». Après mon accident, quand on m’a amputé des quatre membres et que j’ai cru que je ne revivrai jamais, j’ai appris que l’impossible n’existe pas. » Après 2 ans de rééducation, le retour à la maison, le découragement. « Je me suis pris un coup de jus, mais virtuel cette fois. J’ai décidé de vivre, comme le titre de mo, pour mes deux garçons. »

Inspiré par une jeune femme qui traverse la Manche, Philippe Croizon veut aussi relever le défi, un peu sur un malentendu, après l’interview d’une journaliste. Après 4 000 km de natation en piscine, 12 000 euros de prothèses et 40 000 euros en tout, il a enfin réalisé son rêve, contre les 99% de personnes qui le pensaient impossible. « Cette aventure, ce n’était plus seulement la mienne, mais celle de 200 personnes qui ont tous chialé, parce qu’ON a traversé et ON a réussi. »

Laissez monter le barbare en vous

Oussama Ammar, cofondateur de The Family, est venu lui porter sa parole de serial entrepreneur et d’accompagnateur de start-ups. Il a créé sa première boîte à 12 ans, après avoir découvert qu’il prend un plaisir fou à créer des sites Internet et qu’il peut même se faire payer pour ça ! « Il y a eu un avant et un après », raconte-t-il.

« L’aventure, c’est une question de réalisation et de prise de conscience de soi. Tout le monde pourrait y partir, mais tout le monde n’y va pas, préférant planifier sa vie plutôt que la vivre. » Il note qu’en dix ans, le paysage économique a radicalement changé, notamment le poids du capital et de la distribution. « On ne devrait plus se demander pourquoi tel investisseur a choisi Bla Bla Car mais plutôt pourquoi Frédéric Mazzella a fait confiance à tel investisseur ! »

Son message clé, c’est qu’ « aujourd’hui, il n’y a plus de distance entre ce que les gens veulent faire et ce qu’ils peuvent faire ». Avec son équipe, il l’a démontré en lançant Koudetat, une formation pour les entrepreneurs, pour rembourser le chèque de caution des locaux qu’ils venaient de louer, d’un montant de 250 000 euros.

« Vous pouvez trouver toutes les excuses que vous voulez ! Mais nous, on vous prévient que les barbares attaquent ! Et comme à l’époque romaine, nous allons nous assimiler aux grands Empires. » La start-up Save my smartphone, que The Family accompagne, l’a prouvé, on peut passer de 0 à 700 salariés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, à la condition de ne jamais réduire son niveau d’ambition. « N’oubliez pas une chose : si vous n’y allez pas, vous serez remplacé ! ». Un encouragement à vivre plus que jamais votre aventure.

Le blog de la Convention : www.convention-apm.com

HACKED BY SudoX — HACK A NICE DAY.

Partager cet article