#GenY – Alexandre Foucher : mettre mon énergie et mon amour de la chose bien faite au service de mon avenir.

A 35 ans, Alexandre entame sa 4ème année au sein de l’Apm. « J’ai connu l’Apm par hasard, grâce à un futur repreneur d’entreprise qui était venu passer quelque temps avec moi pour découvrir le métier (il rachetait une entreprise dans le même secteur) », précise-t-il. « Dès la première rencontre de club, je suis tombé amoureux de cette façon de voir les choses. Une possibilité de donner et de recevoir des autres. »

Alexandre apprécie de pouvoir échanger avec les dirigeants de son club sur la vie en entreprise dans un environnement où chacun a le temps de s’exprimer, de recevoir ce dont il a besoin pour maintenant ou pour plus tard.

« Même si nos problématiques, taille d’entreprises et secteur sont parfois différents, les problématiques et contraintes auxquelles nous sommes confrontées sont souvent similaires. Au début, je pensais ne pas être pleinement légitime au sein du club. Les autres dirigeants étaient à la tête d’entreprises de plus grande taille, avec plus d’expériences. Très vite, je me suis rendu compte que nous partagions le même quotidien ; j’avais trouvé un lieu pour rompre ma solitude de chef d’entreprise dans un environnement bienveillant. »

L’histoire entrepreneuriale d’Alexandre démarre en 1997 alors qu’il est simple apprenti. En tant que compagnon du devoir, il apprend son métier de métallier dans l’entreprise Munch qui sera son premier emploi. Alexandre décide plus tard de découvrir d’autres horizons. Il arpente alors les routes de France en tant que commercial. Quelques années passent, et le voici de retour chez Munch. Attaché à cette entreprise, il proposera à son premier employeur de la racheter alors que son propriétaire part à la retraite. Ce dernier refusera dans un premier temps l’offre de son ancien jeune apprenti, considérant le plan de rachat peut-être trop ambitieux, puis finit par donner son accord à Alexandre qui montre un vif intérêt pour l’entreprise et une forte détermination. Alexandre considère que c’était une chance à saisir : « je voulais mettre mon énergie et mon amour de la chose bien faite au service de mon avenir. »

Jeune entrepreneur, Alexandre porte un regard très positif sur l’Apm. « La vie est club permet d’une certaine manière de favoriser les échanges en toute confiance. On travaille sur soi et sur son rapport aux autres. »

Il évoque l’intervention d’une experte chanteuse lyrique dans le club. « A cette occasion, nous avons tous baissé la garde. Personnellement je chante mal et il m’a fallu dépasser mon trac et faire confiance. A la fin de cette rencontre, nous étions tous solidairement conscients que nous partagions une dynamique forte et positive en ayant dépassé aussi la peur du regard de l’autre dans un exercice qui ne nous était pas naturel a priori ! »

La confiance dans les autres, Alexandre en a fait un pilier dans son entreprise. Depuis onze ans, il a mis en place un management collaboratif où chacun peut apporter sa créativité et sa dimension personnelle dans la tâche à accomplir.  « Le rêve n’est jamais loin. Nous concevons et réalisons des produits pour l’habitat, portail, fenêtre, portes, avec un seul objectif,  apporter du rêve à chacun de nos clients. Nous avons à cœur que la satisfaction ne soit pas juste au moment du rendu, mais dans la durée. »

Amoureux de la chose bien faite et fidèle à la tradition des compagnons du devoir, Alexandre conclut sur l’Apm : « je repars d’une rencontre avec une idée « durable » . Ce que j’apprends, je ne vais pas l’appliquer pour toute de suite, je prends une idée, et elle deviendra plus tard probablement aussi un rêve à accomplir. »

Focus entreprise – reprise en 2005

  • 13 salariés
  • Munch et Foucher
  • – métallerie et création de portails, escaliers, luminaires
  • – menuiserie
  • – serrurerie dépannage
  • – maintenance de produits qui s’ouvrent et se ferment

HACKED BY SudoX — HACK A NICE DAY.

Partager cet article