Le monde de demain a déjà commencé…

Retrouvez en intégralité la vidéo l’intervention de Philippe Dessertine devant des dirigeants de l’Apm, sur le thème « En tout espoir de cause (le monde de demain a déjà commencé) ».
Notre époque est celle d’un tournant majeur. Un nouveau modèle se met en place, sous nos yeux, parfois sans que nous y prenions garde. Les trois grandes révolutions – celles de l’agriculture, de l’énergie et surtout de l’univers numérique –
sont des réponses aux impasses dans lesquelles le monde semble enfermé.
La dette, mais aussi le réchauffement climatique, l’expansion démographique, l’urbanisation anarchique et galopante ne sont pas une fatalité. L’humanité dispose
déjà des moyens d’éviter ces périls, la mutation a commencé.

A quelles conditions les grands projets pourront voir le jour, pour qu’au lieu de ralentir les grandes mutations s’accélèrent et que les enfants d’aujourd’hui, ceux de demain trouvent leur place dans une société apaisée. Philippe Dessertine, optimiste, veut d’abord dire à la nouvelle génération, celle du numérique, des big datas,
des impressions 3D, que les temps qui viennent lui appartiennent.

Philippe Dessertine, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre, est membre du Haut Conseil des finances publiques. Dans son dernier livre, En tout espoir de cause (le monde de demain a déjà commencé), il prolonge la réflexion entamée dans La Décompression, son précédent essai aussi paru chez Anne Carrière.

Suivre Philippe Dessertine sur Twitter : @PhDessertine

HACKED BY SudoX — HACK A NICE DAY.

Partager cet article