GenY – L’Apm : le sérum de l’innovation

Sophie Hombert est rentrée à l’Apm il y a un an, alors qu’elle n’avait pas encore fêté la première année de son entreprise – Design Aglaé. Aujourd’hui, elle est à la tête d’une start-up qui innove en fabriquant des plantes luminescentes. L’idée de départ qui était de « faire briller une fleur » s’est enfin concrétisée… En amont, Sophie a fait appel à la recherche pour trouver le bon procédé. Elle teste et expérimente un sérum innovant. Ce sérum nutritif et biodégradable permet ainsi à la plante de « phosphorer ». Le végétal emmagasine la lumière du jour afin de la restituer la nuit.

Quand elle débute son parcours à l’Apm, Sophie est intimidée. Elle craint notamment d’intégrer un groupe de personnes expérimentées dont elle pense qu’elle ne va rien pouvoir leur apporter. Elle est donc toute surprise de découvrir un environnement ouvert aux jeunes, et des chefs d’entreprise curieux et totalement accessibles. « Le premier contact fut carrément un bizutage. On a fêté ensemble mon anniversaire alors que nous venions à peine de faire connaissance. Ce fut en marge de la convention de Bordeaux. Quelle entrée en matière ! Je ne m’attendais pas à cela. Tout était convivial et simple. »

En échangeant avec ses pairs à l’Apm, Sophie est touchée par la bienveillance que les adhérents lui témoignent. Ils vont même jusqu’à l’encourager en lui proposant de réaliser pour eux pour des événements de décors végétalisés. En effet, formée à l’école de design de Rennes, Sophie conçoit son entreprise comme une agence de design. Elle est donc capable d’imaginer des « scénographies » à partir des plantes lumineuses qu’elle fabrique. Elle est stupéfaite par autant de confiance. « Ils m’ont laissé libre de la réalisation. J’ai pu travailler sereinement sans être impressionnée par l’enjeu. »

A terme, elle a pour objectif de lancer une gamme de plantes stabilisées, c’est-à-dire figées pendant des années sans besoin d’eau ni d’entretien. Ces produits seront proposés à des fins d’aménagements et d’espaces pérennes pour des hôtels, des espaces d’entreprises et des chaînes de restaurants.

Bientôt des arbres qui éclairent nos villes ?  « Oui, mais pas pour tout de suite », précise Sophie. Elle vient de recruter une chercheuse pour aller encore plus loin dans sa démarche d’innovation.

L’Apm l’incite à oser. « Sortir de sa zone de confort, prendre des risques cela fait du bien. »

Design Aglaé en chiffres

  • CA 2017 : 57 k€ (qui va doubler en 2018)
  • Création : 10 octobre 2016
  • + de 2 000 produits vendus
  • 8 événements B to B réalisés.

www.design-aglae.com

#startup #innovation #Apm